Le théâtre d’entreprise, ça sert à faire avaler la pilule ?

theatre-entreprise-avaler-piluleCette idée reçue sous-entend que le théâtre en entreprise serait utilisé pour faire « avaler n’importe quoi » aux salariés, donc pour les manipuler. Il est vrai que le théâtre en entreprise peut aborder quasiment tous les sujets. Il s’efforce en outre de le faire dans une forme agréable pour le public.

Voilà un bel outil de communication, voire de propagande ?
Les dirigeants seraient alors bien bêtes de ne pas l’utiliser pour faire passer leurs décisions les plus impopulaires ou pour évoquer les situations les plus douloureuses ! C’est sans doute ce genre de cas auxquels fait penser la formule « faire avaler la pilule ». Quel beau compliment ! Cette idée reçue voudrait nous faire croire que le théâtre en entreprise serait en quelque sorte tout puissant puisque il permettrait de faire accepter n’importe quelle annonce, sous-entendu, « en douceur ». Une question essentielle du point de vue déontologique sinon moral, se pose alors : le théâtre peut-il servir à faire accepter ce qui ne doit pas l’être ?

Tout d’abord, quelles sont ces choses que des dirigeants obligeraient leurs collaborateurs à accepter ? Cela dépend certainement de chaque individu mais comme le théâtre d’entreprise ne prévoit pas de spectacles individuels, il convient alors de chercher dans les sujets qui seraient douloureux pour le groupe.

Passer d’une entreprise à une autre permet de se rendre compte que tout changement est difficile à accepter pour les salariés.(…) Plus les changements nous concernent de près et plus ils sont douloureux, c’est humain. De plus, ils sont, dans l’esprit des gens, synonymes de perte.(…) Perte de pouvoir dans le cas de réorganisation par exemple, perte de repères, perte d’autonomie, perte d’espace (quand on passe d’un bureau à l’open space par exemple), perte de collègues (quand changement de poste, ou d’organisation), perte de moyens, etc. quand ce n’est pas perte d’emploi tout simplement.

Prendre du recul, grâce au théâtre
Le théâtre, de par la distanciation qu’il suppose, permet de dédramatiser ces changements inévitables de la vie d’une entreprise… ou même de la vie tout court. Pour cette raison, les dirigeants font fréquemment appel au théâtre d’entreprise pour accompagner le changement. Un exemple : une grande entreprise multinationale déménage de la Défense où chacun avait son bureau à une ville des Hauts-de-Seine dans un bâtiment où tous les salariés devront travailler en « espace partagé ». Pour la plupart des salariés, la distance domicile/bureau est multipliée par deux. Ils quittent un grand centre urbain fourni en services et commerces pour une contrée presque isolée. Une désillusion et une morosité généralisée en résultent.

L’équipe du service communication fait alors appel au théâtre pour adoucir l’évènement grâce à un spectacle est écrit sur-mesure. (…) Dans les semaines qui suivent, les salariés se souviennent du spectacle qui les a fait rire et qu’ils reprennent à leur compte ses répliques emblématiques. Cela désamorce la mauvaise humeur et les aide à accepter leur sort avec plus de philosophie. Quelle satisfaction pour les comédiens d’arriver à rendre leur quotidien plus souriant !
Est-ce condamnable de faire passer ce genre de pilule ? Les témoignages parlent d’eux-mêmes.(…)

Le théâtre d’entreprise, pour libérer la parole
En plus de dédramatiser, le théâtre libère la parole autour de ces moments délicats par lesquels passent toutes les organisations. Combien de fois des évènements ont été passés sous silence et sont restés en fait comme des plaies non cicatrisées dans les équipes ? Par exemple, des changements successifs de responsables laissent souvent des traces importantes chez les collaborateurs.

Un débat après une saynète qui y fait allusion peut constituer une bonne occasion d’ouvrir un temps d’échanges sur les ressentis des uns et des autres et peut permettre d’obtenir des réponses à des questions laissées en suspens de la bouche même de ceux qui détiennent les informations.

Où est la limite ? Peut-on tout aborder avec le théâtre ?
Où se trouve la limite dans les messages que l’on fait « avaler » aux salariés finalement ?
Les comédiens en entreprise véhiculent des messages qui ne portent pas atteinte à la dignité des individus, qui les respectent et qui visent à les aider dans leur quotidien.
Tout n’est pas toujours rose en entreprise comme dans la vie en général. Mais des comédiens ne pourront jamais faire accepter l’inacceptable. Comme aimait à le dire Jean-Louis Barrault : « Le théâtre est le premier sérum que l’homme ait inventé pour se protéger de la maladie de l’angoisse.

Pour en savoir plus, commandez le livre !

ivre-travail-mis-en-scene-theatre-a-la-carte« Le travail mis en scène » : 192 pages – 18 €
Disponible en librairie et auprès de l’éditeur Le Cavalier Bleu
www.lecavalierbleu.com situé au 28, rue Meslay – 75003 Paris

Pour en savoir plus :