Fini le e-boring, vive le e-learning !

 » Ça te dit de faire un article sur le e-learning ?  » Question à laquelle j’ai évidemment répondu oui, plutôt enthousiaste d’ailleurs…

Bon, par où est-ce que je commence ?! Une demi-heure après, mon bel enthousiasme avait laissé place à nune certaine perplexité. C’est que le sujet est complexe. D’accord, tout le monde en parle. Mc Donalds vient de faire appel à Nintendo pour un module d’apprentissage. Leurs employés peuvent désormais apprendre à assembler des hamburgers, cuire des frites ou nettoyer leur station de travail, via e-learning sur leur console Nintendo DS… 80% des McDonalds du Japon en sont équipés. Ça prouve bien que ce n’est pas sorcier.

Mais le e-learning, c’est quoi exactement ?! Il se traduit « apprentissage en ligne » en français. Et en anglais, le E est l’initiale de enhanced, soit « renforcé ». Il s’agirait donc d’un apprentissage renforcé ? Alors qu’on est devant une machine, sans échange possible, face à un contenu inflexible, dénué de nuances, froid ?!

Pourquoi Enhanced Learning alors ? Pour comprendre ce terme, il faut distinguer deux aspects souvent rassemblés sous le terme de e-learning : l’outil et le contenu. Car le e-learning est bien un outil. Tout comme la présentation Power Point, les supports papiers, le tableau noir et la craie. Il s’agit d’un outil parmi d’autres pour former, sensibiliser, communiquer. Un outil qui n’est rien sans contenu et qui renforce toute démarche de formation.

Formation-elearning

Si un module de formation classique est donné à 20 personnes, via le e-learning, on peut en toucher 200, voire 2000… Et si l’on ajoute à cela le fait que l’obstacle numéro un aux formations est le manque de temps du côté des salariés, on comprend vite les avantages d’être formé directement à son poste de travail.

Alors vive Mc Donalds et Nintendo, ils ont tout compris et on n’a plus qu’à s’aligner ? Pas si vite. Parce que dans une formation, on veut de l’effervescence, de la vie. L’apprentissage en groupe est efficace grâce aux échanges : le désaccord nous pousse à nous interroger et à justifier, expliquer, argumenter. De cette manière, nous étoffons nos connaissances, nous apprenons. Il nous faut des choses vivantes ! Ce n’est pas sans raison que lorsque le contenu n’est pas à la hauteur, le e-learning est désormais souvent estampillé « e-boring ».

Alors comment utiliser les nouvelles technologies ? En restant dans des formes interactives : qu’il s’agisse d’interaction entre les participants ou avec un formateur via vidéoconférence, les possibilités sont multiples et à inventer dès aujourd’hui. Fort de ce constat, Théâtre à La Carte vous propose aujourd’hui des formations sur mesure utilisant l’outil e-learning, avec comme d’habitude une équipe pluridisciplinaire de scénaristes et de comédiens formateurs pour les faire vivre !

On doit maintenant aller plus loin, vers ce qu’on appelle aujourd’hui le « blended learning » ou l’apprentissage mixte, qui combine formation en ligne et présentiel. Le face à face permet par exemple de mieux identifier les difficultés rencontrées par chaque participant, et de leur apporter un complément de formation personnalisé. On peut donc sélectionner en fonction des objectifs à atteindre une palette des médias les plus appropriés (DVD-Rom, conférence call, vidéo, présentiel…) et utiliser le levier e-learning uniquement là où il est le plus approprié. Cette approche « mixte » permet non seulement de déployer une formation rapidement et à grande échelle, mais également de prendre en charge les différents niveaux de complexité d’un projet, pour une efficacité optimale.

Et voilà ! Je referme mon portable et mets un point final à cet article, qui n’est un début de réflexion sur le sujet. A vous d’en inventer la suite, et de voir comment l’outil e-learning peut être utile dans votre prochaine formation. Et pour ceux et celles d’entre vous que ces quelques lignes ont laissés songeurs, nous sommes là pour continuer la discussion avec vous !

Pour en savoir plus :

Commentaires

  1. par olivier

    Merci pour ces explications et bravo pour ces concepts

  2. par TAC

    Bonjour Olivier, et merci pour votre commentaire ;-)
    N’hésitez pas à nous suivre, sur Facebook et twitter !

Laisser un commentaire